Acheter – Info 2017-05-10T17:50:44+00:00

Acheter avec David Lambert

Quel frais devriez-vous prévoir lors de l’achat d’une propriété?

Dépenses à prévoir lors de l’achat d’une propriété
  • Inspection par un expert en bâtiment

  • Ouverture du dossier hypothécaire à la banque

  • Prêt conventionnel (20 % de comptant)

  • Prêt assuré par la SCHL (moins de 20 %)

  • Dépôt sur la promesse d’achat

Dépenses à prévoir à la signature de l’acte de vente
Honoraires de notaire
La répartition (remboursements) des taxes.
Le calcul du remboursement au vendeur (s’il y a lieu) sera effectué à compter de la date d’occupation et vous devrez rembourser le vendeur pour le nombre de jours déjà payé par lui, pour les taxes foncières suivantes :
  • Taxes municipales

  • Taxes scolaires

Réservoir d’huile à chauffage :
Si la propriété est munie d’un chauffage à l’huile, le vendeur doit faire remplir le réservoir le jour même de l’acte de vente et apporter chez le notaire la facture que l’acheteur devra lui rembourser en entier.
Compteurs d’électricité (Hydro-Québec) et de gaz (Gaz Métropolitain):
L’acheteur et le vendeur doivent aviser Hydro-Québec et Gaz Métropolitain (s’il y a lieu) de la date du changement de propriétaire afin qu’une lecture des compteurs soit faite à cette date, et pour que les montants soient imputés respectivement à l’acheteur et au vendeur à la date d’occupation de la propriété.
Assurance-habitation :
Il ne faut pas oublier qu’à la signature de l’acte de vente, vous devrez fournir la preuve qu’une assurance-habitation est en vigueur, pour un montant équivalent ou supérieur à l’hypothèque en place.
Dépenses à prévoir après la signature de l’acte de vente
Les droits sur les mutations immobilières ou « Taxe de bienvenue » :
La municipalité dans laquelle vous avez emménagé vous enverra un compte de taxes de mutations, dans les quatre (4) à six (6) mois suivant la signature de l’acte de vente, et celui-ci est calculé en fonction du prix de vente et selon le barème suivant :
  • 0,50% sur les premiers 50 000 $

  • 1,00% sur la tranche de 50 000 $ à 250 000 $

Province du Québec, excluant Montréal:
  • 1,50% sur la tranche qui excède 250 000 $

Montréal seulement:
  • 1,50% sur la tranche de 250 000 $ à 500 000 $

  • 2% sur la tranche qui excède 500 000 $

Les frais de déménagement, la peinture, la décoration, etc.

Les risques d’acheter sans courtier immobilier pour vous guidez

Acheter une propriété sans courtier immobilier, c’est se priver de nombreux avantages et s’exposer à des risques et conséquences regrettables.

 

L’acheteur prudent doit savoir à quels risques il s’expose afin de prendre une décision éclairée.
Voici quelques-uns des désavantages et des risques de travailler seul.
Pas de réseau d’experts

 

Le courtier possède un réseau de professionnels compétents pouvant intervenir dans la transaction immobilière:
courtiers hypothécaires, inspecteurs en bâtiment, arpenteurs-géomètres, spécialistes de l’analyse des sols,
notaires. Sans courtier immobilier, l’acheteur pourrait omettre de consulter les experts qui lui permettraient de prendre des décisions éclairées,
ou consulter des personnes qui n’ont pas les compétences nécessaires.
Moins de connaissances spécifiques

 

L’immobilier est un domaine qui requiert des compétences techniques, juridiques et administratives importantes.
L’acheteur n’a peut-être pas toutes les connaissances spécifiques nécessaires pour présenter une promesse d’achat complète,
il ne connaît peut-être pas les professionnels compétents à consulter pour financer l’achat de sa maison. Sa promesse d’achat pourrait être rejetée,
la signature de l’acte notarié retardée, ou encore il pourrait se retrouver sans propriété s’il a déjà vendu la sienne.
Moins de détachement

 

Les émotions tiennent une part importante dans la décision d’acheter une propriété.
Pour certaines personnes, le « coup de coeur » est le facteur le plus décisif dans le choix d’investir ou non ses économies dans une maison ou un condo.
L’acheteur possède difficilement le détachement émotif requis et il pourrait omettre de prendre en considération des éléments négatifs de la maison qui l’intéresse.
Moins de sécurité

 

En cas de problèmes, l’acheteur sans courtier immobilier est privé de toutes les protections offertes par le professionnel.
Au Québec, le courtier immobilier est soumis à la Loi sur le courtage immobilier. Les services offerts par votre courtier doivent répondre aux exigences de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ),
et chaque courtier contribue au Fonds d’indemnisation du courtage immobilier et souscrit une assurance responsabilité professionnelle.
Il porte ainsi la responsabilité de la transaction, déchargeant ce poids de vos épaules.

Source: Centris

Les risques de vendre sans un courtier

Le choix d’être seul

 

Vendre une propriété sans courtier immobilier, c’est se priver de nombreux avantages et s’exposer à des risques et conséquences regrettables.
Outre le manque à gagner en visibilité, le propriétaire qui se lance seul et/ou avec un site spécialisé (« à vendre par le particulier », « à vendre sans agent », etc.) doit être préparé à faire face à des embûches. Stress et perte de temps sont quelques-uns des risques à considérer avant de vendre sa maison seul.
Moins de visibilité, plus de travail

 

Sans courtier immobilier, le vendeur ne profitera pas de la visibilité donnée par le système Centris® et par le site public Centris.ca. Le système Centris®, l’équivalent au Québec du système MLS®, est accessible aux 13 000 courtiers du Québec et à leurs clients acheteurs. Centris.ca présente le plus grand nombre de propriétés offertes sur le marché québécois.
Moins de temps, plus de gestion

 

Sans courtier, le vendeur répondra lui-même aux demandes de renseignements sur sa propriété.
Il devra gérer les visites et s’assurer d’être disponible en fonction de l’agenda des acheteurs potentiels. De plus, le vendeur n’a aucune assurance que les visiteurs sont des acheteurs sérieux. Gérer les désillusions ou déceptions est encore plus difficile lorsqu’on est seul.
Moins de moyens, plus de conséquences

 

Le vendeur ne dispose pas des outils de pointe du courtier pour faire l’analyse comparative du marché et établir le juste prix.
Il pourrait demander un prix trop élevé par rapport à la valeur marchande de sa propriété: il risquerait ainsi de perdre l’intérêt des acheteurs et de voir s’allonger son délai de vente. Il risquerait aussi de sous-estimer la valeur de sa propriété et de perdre des sommes d’argent substantielles.
Moins d’expertise, plus de risques

Sans courtier, le vendeur pourrait être confronté à un acheteur qui s’engage avec des conditions incomplètes (financement, inspection) :
la promesse d’achat pourrait être annulée, la signature de l’acte notarié, retardée. Manquant d’information, il pourrait ne pas avoir en main tous les documents requis par le notaire : la signature du contrat de vente serait reportée, il pourrait devoir soutenir les charges financières de deux propriétés, s’il a déjà acheté une autre maison.
Moins de sécurité, plus vulnérable

Puisque le vendeur sans courtier immobilier ne possède probablement pas d’assurance responsabilité,
il risque de perdre beaucoup en cas de difficulté et de poursuites judiciaires. Le courtier immobilier est soumis à la Loi sur le courtage immobilier et à d’autres exigences : il porte la responsabilité de la transaction
Chef de file du secteur de l’immobilier depuis 1982, le réseauRE/MAX réunit les courtiers les plus performants et ils le prouvent en concluant plus de transactions que les courtiers immobiliers des autres bannières!
En confiant l’achat ou la vente de votre propriété à un courtier RE/MAX, vous vous assurez de bénéficier d’obtenir les meilleurs RÉ/SULTATS.
RE/MAX c’est:
  •  Le plus important réseau immobilier au Québec et dans le monde.

  • La prise en charge complète de la vente ou de l’achat de votre propriété par votre courtier RE/MAX, vous libérant ainsi de la complexité d’une transaction immobilière.

  • Des courtiers efficaces grâce à une formation continue offerte par le Collège d’enseignement en immobilier (fondé par RE/MAX) et l’Université RE/MAX accessible par satellite.

  • L’expertise de conseillers juridiques qui accompagnent les courtiers dans votre transaction.

DEMANDER UNE CONSULTATION GRATUITE